Chronologie de l’accident de ski par Michael Schumacher

29 décembre 2013

Vers 11 heures
Le champion du monde de Formule 1 Michael Schumacher (44 ans) s’écrase sur une piste de ski à Méribel dans les Alpes françaises. Il frappe un rocher avec la tête protégée par un casque et souffre d’un grave traumatisme crânien. Le casque, selon les médecins plus tard, lui sauve la vie dans cette situation. L’accident se produit sur le mont Saulire entre la pente bleue « Biche » et la pente rouge « Mauduit » (bleu = faible niveau de difficulté, rouge = moyen niveau de difficulté). Schumacher s’est éloigné des pistes d’une vingtaine de mètres en terrain non préparé. Les médecins parlent plus tard d’un « impact puissant » à « grande vitesse ». Les blessures subies malgré le casque en sont la preuve. Au moment de l’accident, le fils de Schumacher (14 ans) était avec lui, ainsi que d’autres compagnons non nommément désignés. L’un des compagnons a immédiatement alerté l’équipe de secours après la chute.

11h50 du matin.

Schumacher sera transporté par hélicoptère à l’hôpital de Moutiers
12h45.

Les blessures mettant sa vie en danger, il est transféré à l’hôpital universitaire de Grenoble, où il arrive à 13 h 30.
A partir de 13.30 heures

Schumacher est immédiatement soumis à plusieurs tests, dont une tomographie par ordinateur (TRM) du crâne. Schumacher est alors immédiatement opéré dans le but de réduire la pression sur le cerveau causée par plusieurs hématomes. La température corporelle de Schumacher est stabilisée entre 34 et 35 degrés Celsius afin de maintenir la stimulation externe du cerveau aussi basse que possible. Selon les médecins, cela permet au cerveau de recevoir plus d’oxygène. D’autres opérations ne sont pas prévues pour le moment. Sa famille, son épouse Corinna et ses deux enfants sont avec lui. Les autorités de police locales mettront en place une commission d’enquête.

22 heures

La clinique publie un premier bulletin médical et confirme que Schumacher a souffert d’un traumatisme cranio-cérébral grave qui « nécessitait un traitement neurochirurgical immédiat ». Schumacher est dans un « état critique ».

30 décembre

Partout dans le monde, des gens partagent le destin de Schumacher. Entre autres, la chancelière allemande Angela Merkel, comme son porte-parole Steffen Seibert, est « extraordinairement consternée », le champion du monde de Formule 1 Sebastian Vettel est « choqué ». La page d’accueil de Schumacher s’effondre à cause d’une surcharge. Plus tard, même l’ancien président américain Bill Clinton a son mot à dire. Il y pense et prie pour Schumacher.
10h55 du matin.

La direction de la clinique et les médecins responsables donnent une première conférence de presse à l’hôpital de Grenoble. Ténor : Schumacher est toujours en danger mortel, il est trop tôt pour donner un pronostic sur les chances de survie. Schumacher a été maintenu dans un coma artificiel.

Vers 22 heures

Schumacher est opéré une deuxième fois. Comme son état s’est légèrement amélioré, les médecins décident de drainer un hématome important du cerveau. La procédure de deux heures se passe bien.

31 décembre

11 heures
Deuxième conférence de presse au CHU de Grenoble. Les médecins font état de la deuxième opération et de la légère amélioration de l’état de Schumacher. Schumacher continuait cependant à être en danger mortel, la situation n’était que mieux maîtrisée. Schumacher a de nombreuses autres hématomes dans le cerveau, une troisième opération n’est actuellement pas prévue. « Nous voulons gagner cette bataille, une bataille lourde qui est loin d’être gagnée, dit Gérard Saillant, l’un des médecins qui le soignent :  » Mais nous sommes un peu plus optimistes qu’hier « .

midi

Sabine Kehm, gérante de Schumacher, contredit l’affirmation selon laquelle le Kerpener roulait à une vitesse trop élevée avant l’accident. « Apparemment, le casque est cassé. Ça ne veut pas dire que Michael voyageait à grande vitesse. Il n’était pas trop rapide, dit Kehm, il a dû heurter un rocher pendant la libération de l’élan. C’était une chaîne de circonstances malheureuses. »

13 h 00.

La famille Schumacher remercie les médecins de Grenoble et exprime leur émotion devant la sympathie du monde entier. « Nous tenons à remercier l’équipe médicale qui, nous le savons, fait tout son possible pour aider Michael. Nous remercions également les nombreuses personnes du monde entier qui ont exprimé leur sympathie et leurs meilleurs vœux pour le rétablissement de Michael « , a déclaré Corinna, l’épouse de Schumacher, à propos de la gestion du septuple champion du monde de Formule 1. Selon lui, la famille de Schumacher demande aux médias de respecter la vie privée des parents et des amis.

1er janvier

Sabine Kehm, la directrice de Schumacher, informe des dizaines de journalistes et d’équipes de tournage du monde entier de l’état de santé de la personne blessée, toujours critique le jour de l’An, lors d’une séance de questions et réponses partiellement chaotique. « Michael continue d’être surveillé et est stable « , dit Kehm, qui estime que la situation est positive. Rien n’a changé, surtout pas le négatif. Schumacher avait été « stable toute la nuit », et il l’était toujours. « C’est une bonne nouvelle pour le moment, mais j’insiste : seulement pour le moment, parce que ses blessures sont très graves, » dit Kehm.

3 janvier

Schumacher a 45 ans. Plus d’une centaine de fans de Ferrari font le pèlerinage à Grenoble et rendent hommage à leur ancien pilote. « Nous sommes débordés ! » dit la famille ce soir-là.

4 janvier

Le directeur Kehm l’explique clairement dans une déclaration : l’état de Schumacher reste stable, mais critique. De plus, la caméra de casque que Schumacher portait dans l’accident a été remise aux autorités chargées de l’enquête – « volontairement ».

5 janvier

Le « Spiegel » parle d’une vidéo présumée d’un skieur, qui pourrait apporter des informations sur le déroulement de l’accident. Officiellement, il n’y a pas de nouvelles informations

6 janvier

L’état de Schumacher est toujours considéré comme stable, mais critique, a annoncé la clinique dans l’après-midi. Dans la soirée, l’entraîneur Sabine Kehm a confirmé que l’état de Schumacher s’était globalement stabilisé et donc amélioré. Le parquet d’Albertville annonce une conférence de presse pour mercredi à 11 heures au Palais de Justice.

7 janvier

Corinna, l’épouse de Schumacher, demande aux médias de laisser les médecins et leur famille tranquilles et de quitter l’hôpital.

8 janvier

Les enquêteurs expliquent que Schumacher n’a pas conduit à une vitesse accrue. Toutefois, les enquêtes ne sont pas encore terminées. Les images de la caméra du casque de Schumacher seront également évaluées plus en détail. Le procureur Patrick Quincy doute de l’existence de la vidéo touristique

17 janvier 2014

Pour la première fois depuis le 6 janvier, il y a eu une déclaration officielle sur la condition de Michael Schumacher. Le directeur Kehm a expliqué que l’état était « stable et inchangé ».

30 janvier 2014

Le champion du monde de Formule 1 Michael Schumacher est sorti du coma artificiel. « Les anesthésiques de Michael ont récemment été réduits afin de le mettre dans un processus de réveil qui peut prendre beaucoup de temps « , a déclaré son manager Sabine Kehm dans une déclaration écrite.

12 février 2014

Je vais faire circuler un rapport de pneumonie. Il devient par la suite évident que cela s’est produit il y a plus longtemps qu’on ne l’avait signalé initialement et qu’il y a longtemps que cela n’est plus d’actualité.

17 février 2014

A l’issue de l’enquête, le ministère public informe qu’il n’y a pas d’indices de négligence de la part d’un tiers et qu’il n’y a pas de comportement punissable.

12 mars 2014

La famille de Schumacher explique : « Nous sommes et restons confiants que Michael va traverser ça et se réveiller. »

16 mars 2014

Mercedes dédie la victoire de Nico Rosberg en Formule 1 en Australie à son ancien pilote Schumacher.

28 mars 2014

La campagne internet de Ferrari #ForzaMichael se termine après 72 salutations, pour chaque victoire de Schumacher dans la Ferrari un message. « Je sais que cela donne de la force à la famille et ils sont très reconnaissants « , dit Kehm.

3 avril 2014

Kehm parle de signes qui « nous encouragent » et nie dans le journal « Bild » l’existence d’un coma végétatif.

16 avril 2014

Michael Schumcher n’est plus dans le coma. Comme sa direction l’a annoncé lundi matin, le champion du monde de Formule 1 a quitté la clinique de Grenoble pour « poursuivre sa longue phase de réhabilitation ».

23 juin 2014

Le directeur Kehm confirme que le dossier médical de Schumacher a été volé.

Le 6 août 2014

Le présumé voleur du dossier Schumacher – un employé de haut rang de la Chaîne suisse de sauvetage aérien – est retrouvé mort dans sa cellule à Zurich un jour après son arrestation.

13 novembre 2014

Le 20e anniversaire du premier titre de champion du monde de Schumacher. Il reçoit le Millennium Bambi. Le gérant Kehm et le compagnon de longue date de Schumacher, Ross Brawn, acceptent le prix. Sebastian Vettel fait l’éloge émouvant.

23 novembre 2014

Kehm dit dans une interview télévisée que Schumacher fait des progrès proportionnels à la gravité de la blessure. Mais elle ne pouvait pas donner une perspective sérieuse sur le processus de guérison de Schumacher : « Ce n’est tout simplement pas possible dans cette situation ».

Bonjour, moi c’est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J’adore écrire des articles sur l’actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n’importe qui. J’aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laurent

Bonjour, moi c'est Laurent et je travaille en tant que rédacteur pour un journal de presse locale. J'adore écrire des articles sur l'actualité ou sur des choses qui peuvent concernés n'importe qui. J'aime être informé, communiquer et partager mon savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *